Le Jour de la Terre

Cet événement a été célébré pour la première fois le 22 avril 1970. Le Jour de la Terre est aujourd’hui reconnu comme l’événement environnemental populaire le plus important au monde.

Le fondateur de cet événement est le sénateur américain Gaylord Nelson. Il encouragea les étudiants à mettre sur pied des projets de sensibilisation à l’environnement dans leurs communautés.

Coordonné par le Earth Day Network, le Jour de la Terre consiste à apprécier le caractère unique de notre planète Terre avec son incroyable biodiversité. 

Au cours de cette journée, diverses activités nationales et internationales sont menées pour comprendre la biodiversité et savoir comment protéger notre nature, les plantes, les animaux et l’environnement dans son ensemble. Certaines des actions menées consistent à inciter à l’achat de produits plus écologiques, à la réduction des déchets, au recyclage et à la réutilisation, ou encore à la promotion de la lutte contre le changement climatique. Earth Day Network collabore avec plus de 22 000 partenaires à travers le monde.

Selon l’ONU sur son site officiel, l’ADN de la « Journée internationale de la Terre nourricière » est plus précisément de sensibiliser les gens aux défis auxquels fait face notre planète, à partir de l’idée que la Terre et ses écosystèmes sont ce qui nous nourrit et soutient nos pas tout au long de la vie.

Aujourd’hui, le Jour de la Terre est célébré, à travers le monde, par plus de 500 millions de personnes dans 184 pays.

Notre planète en danger

Le 30 mars 2005, l’Unesco publiait la première évaluation des écosystèmes pour le millénaire, un rapport accablant sur l’impact de l’homme sur la planète. Au cours des dernières années, les activités humaines ont modifié les écosystèmes pour satisfaire une demande croissante de nourriture, d’eau douce, de bois, de fibre et d’énergie…

Une dégradation irréversible aux conséquences désastreuses puisque le bien-être de l’homme est menacé d’ici à quarante ans.

En 2016, la Journée de la Terre a eu lieu le même jour que la signature de l’Accord de Paris sur les changements climatiques, issu de la COP 21.

Ce lundi 22 avril 2019, de nombreuses initiatives ont été menées pour sensibiliser à la protection de l’environnement et aux gestes simples de tous les jours pour le préserver.

Sur les réseaux sociaux, cette Journée de la Terre est l’occasion de revenir sur certains faits : un sac plastique a une durée de vie de 450 ans et un filet de pêche de 600 ans, explique ainsi le compte Twitter l’Info Durable. Enfin, cette journée mondiale de mobilisation est là pour rappeler l’urgence d’agir pour la planète Terre. 

D’autres astuces à la portée de tous consistent à éteindre la lumière quand on quitte une pièce ; à utiliser les transports en communs, le vélo, le covoiturage ou ses jambes ; à couper l’eau pendant son brossage de dents ou son rasage… Un autre geste vert consiste à louer plutôt qu’acheter, ce qui permet de produire à terme moins de déchets.

Dernière suggestion en vogue : adopter une poule ! Le gallinacé est en effet capable de picorer jusqu’à 150 kilos par an de déchets alimentaires, et il vous offrira en retour des œufs frais tous les jours…